Module d’extension pour un point médian en accès direct au clavier

Si vous pratiquez l’écriture inclusive et que vous usez couramment du double marquage du genre (ex : étonnant·es), vous trouvez peut-être fastidieux l’emploi du point médian, qui nécessite le recours à une combinaison de touches : Alt + 250 sur clavier AZERTY avec Windows, ou ne serait-ce qu’à Alt + Maj + F sur Mac, ou Alt + Maj + . sur clavier BEPO. Si vous êtes déjà adepte du nouveau clavier AZERTY, présenté en 2019, vous avez un peu plus de chance : le point médian y est accessible en AltGr + : .

Ayant fait l’expérience de rédiger un texte de 15 pages comptant plusieurs dizaines de points médians, je me suis résolu à programmer, il y a déjà quelques années, un petit module d’extension (ou plugin en anglais) à l’aide du logiciel libre AutoHotKey que j’ai nommé, pour le plaisir, Astérisque l’inclusive. Comme son nom l’indique, il permet d’obtenir le point médian en pressant simplement l’astérisque (ou touche étoile *) qui se trouve au bout à droite de la rangée du milieu, juste à gauche de la touche Entrée. Je partage ce module avec qui veut. Si vous souhaitez faire par vous-mêmes, sachez que divers logiciels vous permettent de configurer alternativement la disposition d’un clavier.

Pourquoi faciliter l’accès au point médian ?

Le point médian est de plus en plus usité à chaque fois qu’il s’agit de transcrire le double marquage du genre en écriture inclusive (ex : Armoricain·es). Il ne lui est pas reproché de hiérarchiser les genres, à la différence de la parenthèse (bavard(e)s) ou de la majuscule (amuséEs). Il permet d’éviter les confusions d’usage dont peuvent être victimes le point, le tiret, la parenthèse et la majuscule. Il perturbe moins les logiciels de lecture pour non-voyant·es que le point (voyant.es) et le tiret (réveillé-es). Le fait d’éviter les confusions devrait aussi faciliter à l’avenir la prise en compte du double marquage du genre dans la conception des logiciels de lecture et de traitement de texte.

Pourquoi Astérisque l’inclusive ?

Parce que ce module n’intègre aucune description ni mode d’emploi. S’il s’appelait Obélisque l’exclusive, vous ne seriez pas très avancé·es pour comprendre à quoi il sert, et comment on s’en sert. Surtout, on emploie rarement l’astérisque en rédigeant, et elle est bien mieux placée que, par exemple, la touche < qui se trouve à l’autre extrémité du clavier AZERTY : le point médian sera très souvent en contact avec les lettres é, E, R, T, D et pour lier ces lettres au point médian cela demanderait des acrobaties pénibles de la main gauche, tandis qu’avec la touche étoile * on alterne lettres à main gauche et point médian au petit doigt main droite (quant au L, I, N, ils sont à droite mais sans que cela demande d’efforts main droite).

Que faire quand on a besoin de l’astérisque ?

Si vous disposez d’un pavé numérique à la droite de votre clavier, vous savez qu’on y trouve une autre touche étoile. Il vous suffit de presser cette touche pour intégrer l’astérisque à vos textes. Si vous n’avez pas de pavé numérique, comme c’est le cas sur les plus petits pc portables, vous devrez stopper le module Astérisque le temps de rendre à la touche étoile son usage originel, puis vous n’aurez qu’à relancer le module, ce qui prend moins de trois secondes. Vous avez aussi la possibilité d’éditer un nouveau script AutoHotKey (voir modèle plus bas) et d’affecter par exemple la touche F9 (inutile en général) à l’activation ou l’inactivation du module : alors vous n’aurez qu’à presser F9 pour retrouver instantanément l’astérisque puis revenir aussi vite au point médian.

Comment l’installer ?

Vous pouvez trouver ici le module d’extension Astérisque l’inclusive.exe en libre partage ainsi qu’un fichier texte rappelant le mode d’emploi. Il vous suffit de cliquer sur « Plus d’options », puis Télécharger (si vous cliquiez sur Télécharger en haut à droite, c’est le dossier complet qui serait téléchargé en fichier ZIP).

Telecharger module extension point median acces direct

 

Windows ne reconnaissant pas ce module « fait maison », vous verrez probablement un message d’avertissement… Vous n’avez qu’à passer outre et conserver le fichier. N’exécutez pas directement Astérisque. D’un coupé-collé, installez le dans OS (C:) / Programmes (Astérisque devrait se retrouver en bas de la liste), puis cliquez droit sur le module et sélectionnez Épingler à l’écran de démarrage. Une vignette moyenne Astérisque l’inclusive arborant le logo H vert du logiciel AutoHotKey, devrait s’installer à droite du Menu démarrer (à moins qu’elle ne s’installe dans le Menu démarrer traditionnel plus à gauche).

Installation module extension point median acces direct

 

Comment ça marche ?

Vous n’avez qu’à cliquez sur cette vignette pour lancer le module. Lors du premier lancement, il se peut qu’une fenêtre Windows Defender s’affiche, le module étant d’« Éditeur inconnu ». Cliquez sur Informations complémentaires puis sur Exécuter quand même.

Rien ne s’affiche à l’écran au lancement du module, cependant il est probable que le logo vert s’affiche vers la droite de la barre des taches dans les icônes cachées.

Lancement module extension point median acces direct

Vous n’avez plus qu’à utiliser votre clavier. Pressez l’astérisque, ou touche *, vous obtenez directement le point médian. Si vous souhaitez arrêter le module, rendez vous dans les icônes cachées, cliquez droit sur l’icône au logo H vert et sélectionnez Exit. Dans le cas où l’icône ne s’y trouverait pas, vous devriez stopper le module dans le Gestionnaire des tâches.

Si vous avez besoin tous les jours du point médian, vous n’avez qu’à installer un raccourci vers le module Astérisque dans Démarrage. Le module se lancera automatiquement à chaque ouverture de session. Vous n’aurez plus jamais à y penser. Vous trouverez ici ou comment ajouter une application au démarrage.

Comment désinstaller le module ?

C’est très simple. Commencez par vous assurer que le module soit à l’arrêt (voir plus haut). Supprimez Astérisque l’inclusive dans Os (C:) / Programmes (plutôt qu’un clic droit + désinstaller depuis le Menu démarrer qui pourrait ne pas fonctionner) ; supprimez le raccourci dans Démarrage (les deux liens du paragraphe précédent vous expliquent comment y accéder).

Et si on est adepte du clavier BEPO ?

J’utilise moi-même un clavier BEPO. Vous pensez bien que j’y ai pensé ! On peut utiliser le même module, mais l’emplacement de la touche étoile *, en haut, n’y est pas idéal ; il demande quelques acrobaties à la main droite très occupée à lier les l·l, t·t, s·s, r·r, n·n. J’ai préféré éditer un script plus adapté au BEPO. Grâce à Bêêê l’inclusive (j’ai grandi dans les Pyrénées !), extension au moins aussi sympathique que sa cousine, on peut obtenir le point médian en pressant la touche ê en bas à -gauche. Pour obtenir le ê, on doit alors presser la touche accent circonflexe ^ suivie du e, comme on le fait pour î , â, ô. Ce module est en libre partage ici.

Si vous ne savez pas ce qu’est un clavier BEPO, je vous recommande de vous y intéresser. C’est pratique, confortable, et comme les ordinateurs sont d’ordinaire vendus avec des claviers AZERTY, on utilise une disposition BEPO sans jamais pouvoir s’aider de la vue… On apprend alors très vite à frapper à l’aveugle et des dix doigts, pour la simple raison qu’on n’a pas le choix !

Attention tout de même aux dispositions clavier…

Cet avertissement ne s’adresse pas à vous si vous utilisez toujours la même norme de clavier, par exemple AZERTY. En revanche, si vous avez l’habitude de jongler entre plusieurs dispositions clavier (par exemple entre un AZERTY et un QWERTY ou un BEPO) ou si plusieurs utilisateur·rices accèdent à votre session et usent de dispositions différentes, n’oubliez pas que le module pourrait se trouver un peu perdu s’il était confronté à un clavier incompatible (par exemple Bêêê serait en difficulté en rencontrant une disposition AZERTY, où la touche ê n’existe pas). Il se peut aussi que la disposition bascule du BEPO à l’AZERTY en demandant le point médian au clavier. On peut alors choisir par exemple de supprimer l’AZERTY, qui sera facile à récupérer si besoin depuis les Paramètres de langue.

Et si on préfère se débrouiller tout·e seul·e ?

Je ne suis pas du tout informaticien et ça ne m’a pas empêché d’éditer un mini script à même de faire fonctionner un petit module comme celui-ci. C’est très simple avec le logiciel AutoHotKey. Ça m’a tout de même coûté un peu de temps, étant parfaitement débutant, et je me suis beaucoup attaché à Bêêê et Astérisque. Voilà une bonne raison de s’en servir !

Vous pourrez trouver d’autres logiciels permettant de configurer alternativement un clavier. Mais notez qu’il s’agit la plupart du temps de solutions sans âme : aucune n’a la voix de Bêêê, ni le charisme d’Astérisque ! Si cependant vous souhaitez faire par vous-même, AutoHotKey me semble une solution intéressante car elle demande d’apprendre quelques rudiments de programmation ; les scripts sont personnalisables à l’infini et permettent bien plus que simplement reconfigurer un clavier ; on obtient un résultat qui a tout le charme du « fait maison » ; comme pour tout langage de programmation, on peut facilement trouver de l’aide sur un forum ; il s’agit d’un logiciel libre et gratuit.

Si vous souhaitez une alternative à l’astérisque (parce que vous avez une autre touche en tête, ou parce que vous êtes équipé·e d’un clavier QWERTY ou QWERTZ, où la touche étoile * n’est pas d’accès direct), vous avez la possibilité d’installer AutoHotKey sur votre PC, puis d’éditer un script.ahk, que vous n’aurez plus qu’à convertir de .ahk en .exe pour en faire un exécutable.
Voici le script d’Astérisque l’inclusive (il vous suffit de remplacer l’astérisque par le symbole de votre choix) :
*::Send, ·
Return

La première version était un peu plus longue. Elle permettait d’activer et désactiver le module en pressant la touche F9 ; cela pouvait être utile dans la mesure où, dans une précédente version de Windows, le module restait invisible (aucune icône ne s’affichait). Cela donne une idée du script à écrire si vous souhaitez disposez d’une touche d’activation/désactivation du module :
Suspend
F9 ::Suspend, Toggle
* ::Send, ·
Return

À présent vous savez tout. Si vous êtes un·e super geek et que vous avez une idée encore meilleure, n’hésitez pas à m’en faire part 🙂