THÈMES D’ATELIERS

Mon premier atelier d’écriture était consacré à l’écriture inclusive, qui refuse la préséance du genre masculin dans la langue française. Une première séance a eu lieu en mars 2018 dans la petite bibliothèque de village d’Esplas de Sérou, une deuxième le mois suivant en Médiathèque de Fabas, avec à chaque fois 8 à 12 écrivants et surtout écrivantes ; deux autres séances se sont tenues dans un cadre plus informel. J’ai hélas dû mettre en pause cette activité d’animation incompatible avec ma vie professionnelle d’alors. Devenu plus disponible, et parce que les enthousiasmes ou les crispations que suscite cette écriture sont toujours d’actualité, je recommence à proposer cet atelier qui s’est enrichi de l’expérience des premières séances. Une présentation plus complète est à découvrir ici.
Si vous vous étonnez que cette page ne soit pas intégralement rédigée en écriture inclusive alors même que je propose un atelier, vous en trouverez l’explication dans ce billet.

Je propose depuis 2020 un nouvel atelier, Animaux à dire tout haut, qui porte sur la relation que l’on entretient avec les animaux élevés pour leur chair, leur lait, leurs œufs ou encore leur laine. Une séance aura lieu le 28 mai dans le cadre de l’évènement Un samedi soir à Vernand, à Fourneaux (Loire), pour le compte de l’association Polyculture.

D’autres thèmes rejoignent peu à peu les premiers… On peut également m’en proposer. D’une manière générale, la diversité des formes de cohabitation entre sauvage et cultivé, les accords et tensions entre individu et communauté, mais aussi les différentes attitudes contemporaines face aux ambitions transhumanistes – augmentation des capacités humaines et lutte contre les phénomènes de vieillissement et de mort –, sont des thèmes qui pourraient me motiver.